20 October 2014
Contact - A propos - Facebook - Twitter - Partenaires - Flux RSSrss

Rallye du Var 2013 – Classement étape 1, Julien Maurin leader

Julien Maurin et Nicolas Klinger (Ford Fiesta WRC – Team Emap Yacco) sont en tête à l’issue de la première étape du Rallye du Var, à la faveur du meilleur chrono dans la troisième spéciale, disputée de nuit. Trois équipages se sont disputés les trois meilleurs temps de cette étape, ayant chacun mené le rallye tour à tour. Romain Dumas – Matthieu Baumel (Porsche 997 GT3 RS), leaders après l’ES2, sont deuxièmes du classement général. Pierre Roché – Martine Roché (Mini John Cooper Works WRC / Team FJ – Elf) sont sur la troisième marche du podium, devant Michel Boetti – Alexandre Borelli (Peugeot 207 S2000) et Patrick Magnou – Justine Obrecht (Peugeot 206 S1600). Ces derniers ont occupé eux aussi la tête du rallye après leur scratch dans l’ES1.

Le 59e Rallye du Var, après un shakedown baigné de soleil jeudi, a débuté ce vendredi sous la pluie. Les équipages ont donc dû composer avec des conditions difficiles. Les choix de pneus ont été des facteurs importants de performance, sur des routes souvent rendues glissantes par la pluie et, parfois, par la boue. Dans la troisième spéciale, disputée de nuit, ces conditions se sont avérées encore plus compliquées à gérer, afin d’éviter les nombreux pièges des routes varoises.

Patrick Magnou – Justine Obrecht (Peugeot 206 S1600) ont été la première surprise de ce rallye, réalisant le meilleur temps dans la spéciale de Capelude, prenant ainsi les rênes de l’épreuve devant tous les favoris ! Deuxièmes dans l’ES1, Romain Dumas et Matthieu Baumel (Porsche 997 GT3 RS) ont ensuite signé le scratch dans La Môle, passant à leur tour en tête du classement général. Mais, à la peine dans la spéciale de nuit sur une route très glissante avec sa Porsche, ils ont cédé face à l’attaque des Champions de France 2013, Julien Maurin et Nicolas Klinger (Ford Fiesta WRC – Team Emap Yacco). Ces derniers s’élanceront avec une belle marge d’avance dans les spéciales de samedi.

Réguliers, Pierre Roché – Martine Roché (Mini John Cooper Works WRC / Team FJ – Elf) ont dû eux aussi s’adapter à ces conditions pour monter sur la troisième marche du podium. Quatrième, Michel Boetti (Peugeot 207 S2000), associé à Alexandre Borelli, peine à retrouver le rythme aperçu lors du Rallye d’Antibes, en plus de petites erreurs qui lui ont fait perdre de précieuses secondes. Leaders après l’ES1, Patrick Magnou – Justine Obrecht sont cinquièmes, avec deux dixièmes d’avance sur Jérémi Ancian – Olivier Vitrani (Peugeot 207 S2000), qui ont souffert de leurs choix pneumatiques, souvent trop froids pour apporter l’adhérence nécessaire.

Quatrième du scratch, Michel Boetti est également leader du Trophée Michelin. Ludovic Gal – Marie Carnevale (Ford Fiesta Super 2000 / Team Emap Yacco) occupent la deuxième place.

En Championnat de France Marque, Renault assure les points, alors que deux catégories distinctes sont récompensées, R2, R3 et N4 d’un côté, R1 de l’autre.

Le Championnat de France des Rallyes Team, en ce début d’épreuve, est dominé par l’équipe Championne de France, le Team Emap Yacco. La première place en WRC de Julien Maurin et la troisième place en Super 2000 de Ludovic Gal, leur apportent un potentiel de 32 points. Le Team MSR by GBI.com – Minerva Oil occupe la deuxième place provisoire, grâce à Jean-Charles Beaubelique, troisième en WRC, et Simon Lebiez, quatrième en R1, ce qui leur apporte 22 points.

En Championnat de France des Rallyes Junior, Florian Bernardi et Xavier Castex ont parfaitement débuté leur épreuve. Deuxièmes au classement général du Championnat, ils savent qu’il leur faut s’imposer pour espérer être titrés à l’issue du week-end varois. Ils ont réalisé le meilleur temps dans les deux premières spéciales et occupent la première place de ce Rallye du Var. Ils devancent Simon et Julie Lebiez (Team MSR by GBI.com – Minerva Oil), auteurs du scratch dans l’ES3. Leaders du Championnat de France, Axel Garcia et Fabien Pomarès occupent la troisième place, qui, pour l’instant, est synonyme de titre. Le duel à distance entre Bernardi et Garcia devrait gagner en intensité samedi, avec cinq spéciales au programme.

En Trophée Twingo R2, Manu Guigou et Kevin Millet sont partis pied au plancher lors de cette première journée. Après avoir signé les trois meilleurs temps, ils occupent la tête du Trophée, avec plus de deux minutes d’avance sur Nicolas Romiguière et Alexis Nègre. Yann Clairay et Thomas Roux (Team Revo 6 – Digiservices), après une sortie de route dans l’ES3, ont pu reprendre la route et ont terminé la spéciale avec dix minutes de retard et une biellette de direction tordue. Huitièmes et derniers, il leur suffit de terminer cette épreuve dans les points pour être titrés.

Champions de France en titre, Jérémie Sérieys et Justine Quillet (Renault Twingo R.S. R2 / Renault Sport Technologies) réalisent un début d’épreuve prudent, suite à leur sortie de route dans les Cévennes. Ils sont toutefois deuxièmes dans la classe R2, à une minute de Manu Guigou et Kevin Millet.

En Opel Adam Cup, la lutte fait rage entre Yoann Bonato – Thierry Michaud, auteurs du meilleur temps dans l’ES1, et Guillaume Sirot – Emeline Breuil (Team Revo 6 – Digiservices), qui ont été les plus rapides dans les deux spéciales suivantes. Ils sont séparés par moins de trois secondes.

En Citroën Racing Trophy, Frédéric et Angélique Comte mène la meute, après avoir réalisé le deuxième meilleur temps des trois spéciales du jour. Cédric Robert et Matthieu Duval (Team Saintéloc Racing), après avoir perdu du temps dans la première spéciale du jour suite à la présence de buée dans l’habitacle, ont signé le meilleur temps dans les deux spéciales suivantes. Ils sont deuxièmes, à moins de deux secondes de la tête de course, un résultat qui leur permettrait en fin de week-end d’aller le chercher le titre.

Loïc Astier et Loïc Declerck mènent la danse en Citroën Racing Trophy Junior, après avoir fait le meilleur temps dans les deux premières spéciales. Laurent Pellier et Julie Faure, transfuges du Trophée Twingo R1, réalisent un très bon début de week-end et occupent la deuxième place, à quinze secondes de la tête de course. Antoine Massé et Madeline Celso, leaders du classement général du Trophy, assurent pour le moment avec la troisième place.

La parole aux pilotes

Julien Maurin (Ford Fiesta WRC – Team Emap Yacco), leader du classement général : « Nous avons bien terminé la journée, avec une bonne spéciale disputée dans des conditions pourtant difficiles. La visibilité n’était pas excellente. Nous sommes prêts pour une bonne journée demain. Nous avons surtout fait attention aux crevaisons. Nous avons eu une alerte dans la première spéciale. Il y a eu une évolution du frein à main et, au bout de dix kilomètres, nous avons eu un problème avec le différentiel arrière. Mais nous avons assuré l’essentiel et demain sera une longue et belle journée. »

Romain Dumas (Porsche 997 GT3 RS), deuxième du classement général : « J’ai perdu 25 secondes sur Julien Maurin dans la dernière spéciale car les premiers partaient de jour. J’ai fait tout ce que j’ai pu pour conserver la tête mais, avec la pluie, il y avait aussi de la boue sur la route. Mais on s’est amusés aujourd’hui, malgré les conditions, c’est l’essentiel. »

Pierre Roché (Mini John Cooper Works WRC / Team FJ – Elf), troisième du classement général : « Les conditions sont difficiles, j’ai eu un peu de mal à me mettre dans le bon rythme. Peut-être que la touchette des Cévennes traîne encore un peu dans ma tête. Mais j’espère de bonnes conditions demain, pour attaquer davantage. »

Cinq spéciales sont au programme ce samedi.

Etape 1 – 3 épreuves spéciales :
Meilleurs temps : Patrick Magnou (1), Romain Dumas (1), Julien Maurin (1)
Leader ES1 : Patrick Magnou (1) ; ES2 : Romain Dumas (1) ; ES3 : Julien Maurin (1)

Classement général provisoire après Etape 1
1 MAURIN Julien – KLINGER Nicolas Ford Fiesta WRC TEAM EMAP YACCO 31:28:6
2 DUMAS Romain – BAUMEL Matthieu Porsche 997 GT3 RS +0:21:7
3 ROCHE Pierre – ROCHE Martine Mini Countryman WRC TEAM FJ ELF +0:53:9
4 BOETTI Michel – BORELLI Alexandre Peugeot 207 S2000 +1:05:2
5 MAGNOU Patrick – OBRECHT Justine Peugeot 206 S1600 +1:13:3
6 ANCIAN Jérémi – VITRANI Olivier Peugeot 207 S2000 +1:13:5
7 LASKOWSKI Laurent – SARREAUD Valentin Citroën DS3 R3 +1:24:6
8 GAL Ludovic – CARNEVALE Marie Ford Fiesta S2000 TEAM EMAP YACCO +1:38:8
9 COMTE Frédéric – COMTE Angélique Citroën DS3 R3 +1:39:1
10 ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu Citroën DS3 R3 TEAM SAINTELOC RACING +1:40:87 …

Principaux abandons
25 MAURAGE Mathieu – LEVRATTI Anderson Citroën DS3 R3 Abandon Mécanique départ étape 1
27 DEMAERSCHALK Kevin – ESCUDERO Caroline Citroën DS3 R3 Forfait Avant les vérifications
35 CONDROYER Sébastien – CAVALLARO Céline Citroën DS3 R3 Abandon Sortie de route sans gravité dans ES01
43 CUNIN Eric – LEPRETRE Jessika Renault Clio R3 Abandon Mécanique entre ES02 et ES03
61 RASCHKE Hendrik – HIRSCH Alexander Renault Twingo RS Abandon Sortie de route sans gravité dans ES01
68 FAURE Gilles – MARAS David Opel Adam Abandon Sortie de route sans gravité dans ES01
71 VIGION Jean Sébastien – URAL Olivier Ford Fiesta R2 Abandon Mécanique départ étape 1
74 DURBEC Thibault – LE POEC Gwenaelle Skoda Fabia R2 Abandon Mécanique dans ES02
85 LATIL Nicolas – SATURNIN Philippe Renault Clio Ragnotti Abandon Mécanique entre ES01 et ES02
92 LIEFFROY Gabriel – EHRHARDT Laurine Renault Twingo RS Abandon Mécanique dans ES03
99 RAYMOND Cyril – PELLEGRINO Georges Renault Twingo RS Abandon Sortie de route sans gravité dans ES027

Source: FFSA



Mots clés: ,


Fil d'actualité

Archives

Football – Le match Marseille om Toulouse en direct live streaming

Football – Le match Marseille om Toulouse en direct live streaming

Marseille Toulouse streaming. Ce dimanche après
Rugby – Le match Toulouse Montpellier en direct live streaming

Rugby – Le match Toulouse Montpellier en direct live streaming

Rugby live streaming Toulouse Montpellier .
MotoGP – Stefan Bradl victime d’une chute en Australie

MotoGP – Stefan Bradl victime d’une chute en Australie

Le Grand Prix d’Australie MotoGP disputé