Tour de France 2015 : de l’Alpe d’Huez aux Champs Elysées

Et voici après 17 jours de course la dernière mais plus difficile partie de cette 102° édition du Tour de France qui prendra ses quartiers au cœur des Alpes pour le plus grand plaisir des spectateurs venus encourager leurs champions.

Une semaine que certains coureurs ne verront sans doute pas, la fatigue, les chutes auront eu raison des plus grands espoirs, alors pour les plus forts viendra l’épreuve tant redoutée des ascensions alpestres, cols plus pentus les uns que les autres, comme celui du Glandon, 21 km d’ascension sur une pente à 5%, la Croix de Fer à plus de 2000 m, un programme de réjouissance à faire pâlir plus d’un amateur et qui peut changer la face du Tour de France, puis la plus célèbre , « La Légende » , celle de l ‘Alpe d’Huez et ses 21 lacets qui s’enchevêtrent au fil de la course.

De sa première ascension en 1952 à aujourd’hui , elle en a vu des coureurs s’échiner, certains courbés sur leurs machines, d’autres cherchant la puissance dans la position de la danseuse, alors que les plus fourbus, épuisés posèrent pied à terre . Des lacets à donner le vertige, un record battu en1995, par un homme au destin tragique, Marco Pantani qui avala la montée d’ Huez en 36’50” mais à quel prix ! voici ce qui a fait la légende d’une grande dame de la montagne qui sait se faire respecter, elle peut donner, offrir ses pentes aux plus valeureux, mais attention c’est elle le Maître.

Et voici qu’ au lendemain de ce dernier effort, de cette mythique ascension, s’achèvera La Grande Boucle 2015, combien seront-ils sur les 198 coureurs ayant pris le départ à remonter les Champs Elysées, les jambes douloureuses , mais le cœur gonflé d’orgueil d’avoir apposé son nom sur les tablettes du Tour de France . Nul ne le sait tout comme personne ne peut encore connaître le vainqueur, mais avec un brin de chauvinisme, il serait plaisant de voir la relève de Bernard Hinault, dernier vainqueur français en 1985, franchir la plus belle avenue du monde vêtu de jaune.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>