16 October 2019
Contact - A propos - Facebook - Livescore - Partenaires - Flux RSSrss

F1 – Présentation du Grand Prix de Singapour 2016

Singapour 2016 F1A l’occasion de la seule véritable épreuve nocturne du calendrier, disputée dans les rues de Singapour, le pneumatique Pirelli P Zero Violet ultrasoft sera de retour dans la sélection, aux côtés des supersoft et soft. Ces trois mélanges les plus tendres de la gamme P Zero ont été choisis pour s’adapter aux conditions si particulières du circuit urbain de Marina Bay, à savoir un long tour, des températures de piste en constante évolution et des contraintes physiques importantes en course, tant pour les pilotes que pour leur machine. Les rails bordant par ailleurs la piste, toute erreur est proscrite durant ce marathon humide de deux heures, sous peine d’une sanction immédiate.

LE CIRCUIT DU POINT DE VUE DES PNEUMATIQUES :

· Singapour dispose du circuit présentant le plus de virages (23) dans la saison, mais il est le second plus lent après Monaco. Les pneumatiques sont donc soumis à rude épreuve en courbe, au freinage et à la ré-accélération.

· Le revêtement est assez bosselé et l’on doit composer avec les contraintes d’un tracé urbain, tels les bandes de signalisation où les bouches d’égout.

· Le Grand Prix se déroulant en nocturne, les températures de piste n’évoluent pas comme à l’accoutumée, lorsqu’il se dispute de jour.

· Le thermomètre affiche néanmoins des valeurs élevées dans l’air, obligeant les pilotes à surveiller la dégradation de leurs gommes.

· Les faibles appuis impliquent une importance toute particulière du grip mécanique des pneumatiques, et à ce jeu, la roue arrière-gauche est ici la plus sollicitée.

· En raison de la réduction de la vitesse et de la longueur de la pit-lane, les arrêts aux stands sont assez longs et cela nécessite de soigner sa stratégie.

LES TROIS MÉLANGES NOMINÉS

· Jaune tendre : Gomme la plus dure du week-end, capable d’établir de longs relais sur ce tracé de Marina Bay.

· Rouge super-tendre : Mélange polyvalent qui se révéla être l’élément clé de la victoire lors de l’édition 2015.

· Violet ultra-tendre : Conçu pour offrir un net avantage en terme de performance, qui sera donc privilégié en qualifications pour chasser la pole position.

IL Y A UN AN :

· Ferrari et Sebastian Vettel s’imposent au prix d’une stratégie à deux arrêts, s’élançant en super-tendres, rechaussés aux 13e tour, avant de basculer sur les tendres au 37e. L’épreuve est marquée par deux interventions du Safety-car.

· Meilleure stratégie alternative : Max Verstappen et sa Toro Rosso optent pour deux arrêts également, mais choisissent une combinaison super-tendres / tendres / super-tendres pour se hisser en 8e position après avoir concédé un tour au départ.

PAUL HEMBERY, DIRECTEUR DE PIRELLI MOTORSPORT : « Singapour propose sans aucun doute le circuit le plus spectaculaire de la saison, et nous espérons le rendre cette année encore plus spécial avec la nomination des très performants mélanges ultra-tendres. La vitesse et le grip sont ainsi dorénavant maximisés sur cette piste de Marina Bay. La course demeure néanmoins l’une des plus imprévisibles de l’année, avec 100% d’interventions de la voiture de sécurité depuis la première édition. Cette variable complexe doit donc permettre aux teams de se montrer créatifs dans leurs stratégies. Concernant l’aspect sportif, enfin, nous devrions assister à la manche la plus serrée du calendrier, où la gestion des pneumatiques peut faire toute la différence. »

QUOI DE NEUF ?

· Rien de nouveau autour du tracé de Marina Bay depuis les petites modifications réalisées en 2015.

· La campagne de développement des pneumatiques 2017 s’est poursuivie la semaine dernière avec les monoplaces hybrides de Ferrari et Mercedes.

CES DÉTAILS QUI AURAIENT PU VOUS ÉCHAPPER RÉCEMMENT :

· Ferrari a opté pour la sélection de pneumatiques la plus agressive, avec une allocation maximale du mélange ultra-tendre.

· Pirelli a récemment remporté le Championnat d’Europe FIA de la Montagne (le plus vieux championnat FIA existant) grâce à l’Italien Simone Faggioli, titré pour la neuvième fois. Un record.

· L’avant-dernière manche du Championnat d’Europe des Rallyes se déroule en Lettonie le même week-end que la F1 à Singapour. Là encore, Pirelli a de grandes chances de décrocher un nouveau sacre.

, ,