19 July 2019
Contact - A propos - Facebook - Livescore - Partenaires - Flux RSSrss

MotoGP – Un bon début de week-end pour Crutchlow en Italie

Crutchlow Italie essaisCal Crutchlow a réalisé aujourd’hui une bonne entame de week-end pour le Grand Prix “à domicile” de son équipe, le team LCR Honda, puisqu’il a conclu la journée de vendredi avec le neuvième chrono. Sur une piste encore bien humide, la première séance d’essais matinale n’aura pas été d’une grande utilité puisque les pilotes n’auront effectué que quelques tours chaussés de pneumatiques pluie et intermédiaire.

Avec un soleil qui fit ensuite son apparition à l’heure du déjeuner, la seconde session se déroula sur un asphalte totalement sec. Le Britannique de 30 ans occupa pendant une large partie de la séance la place de meilleur pilote Honda avant d’être détrôné quelques minutes avant la fin par Marc Márquez. Avec seulement trois dixièmes de seconde séparant le deuxième temps établi aujourd’hui jusqu’au 10ème rang de la hiérarchie, le natif de Coventry fait ainsi partie d’un groupe dans lequel les écarts entre les concurrents restent relativement infimes.

Cal Crutchlow #35 – 9ème (1’48.458)

“Cette journée aura été quelque peu étrange dans la mesure où la séance matinale ne nous a pas permis de rouler dans de bonnes conditions en raison d’un asphalte encore bien détrempé. C’est regrettable car nous devons vraiment accumuler les kilomètres en ce moment avec la Honda lors des sessions. Nous sommes quelque peu limités à l’heure actuelle dans le domaine des réglages de la motorisation et de l’électronique car avec les moteurs scellés, vous ne pouvez pas progresser autant que vous le souhaiteriez. Lors d’un week-end de course, nous manquons cruellement de temps pour peaufiner convenablement la mise au point de la machine et essayer certaines choses que nous aimerions approfondir.”

“En finalité ça n’aura pas été une trop mauvaise journée bien que la moto bouge encore énormément et vous sollicite durement sur le plan physique. Cela n’a rien d’anormal sur un circuit comme le Mugello. En fin de compte, nous perdons du temps dans les mêmes types de secteurs que lors des autres courses. Mon ressenti est plutôt satisfaisant au guidon de la machine sur une piste que j’affectionne particulièrement mais j’ai déjà le sentiment que le Grand Prix de dimanche sera long.”

, ,