23 August 2019
Contact - A propos - Facebook - Livescore - Partenaires - Flux RSSrss

MotoGP – Une journée difficile pour Cal Crutchlow

Crutchlow LosailAvec des essais qui ont débuté une journée plus tôt qu’à l’accoutumée pour le premier Grand Prix de cette saison 2016, la deuxième et la troisième séance d’essais libres avaient donc lieu ce vendredi soir sous les fameux projecteurs du Circuit International de Losail au Qatar.

Cal Crutchlow a conclu ce second jour de tests en 15ème position au cumul des trois sessions et était toujours sujet aux mêmes difficultés qui l’empêchent d’inscrire correctement sa moto dans les entrées de courbes. Un problème qui demeure depuis l’entame des essais de pré-saison. Après un travail sans relâche avec le team LCR Honda, le Britannique de 30 ans a multiplié les solutions de réglages dans la mise au point de sa RC213V pour tenter de trouver la bonne voie, mais sans grand succès, avec la frustration d’avoir chuté sans gravité en perdant l’avant lors de la FP2.

Le natif de Coventry et l’ensemble de son équipe technique vont maintenant procéder à une minutieuse analyse des données cette nuit pour essayer de solutionner les obstacles qui leur font face avec l’espoir de se présenter dans de meilleures dispositions pour la quatrième séance d’essais libres. Cette session d’une demi-heure aura une importance primordiale pour la course avant que Cal Crutchlow ne dispute la Q1 avec pour objectif de décrocher une place dans les deux premiers. Cela signifierait qu’il pourrait prendre part à la Q2 et se battre pour obtenir une position honorable sur la grille de départ.

Cal Crutchlow #35 – 15ème (1’55.946)

“Ça aura réellement été une journée désastreuse. Je n’ai tout simplement aucun ressenti avec l’avant de la moto et je ne peux pas l’inscrire correctement dans les virages en raison de quelques problèmes avec le frein moteur. C’est une situation comparable à celle d’hier. Je demeurais optimiste quant à notre capacité à résoudre cette difficulté mais je suis toujours sujet à beaucoup de vibrations avec les deux pneumatiques pour la même raison. Freiner plus tôt et essayer d’accroître notre vitesse de passage en courbe est impossible, et c’est pourtant ce style de pilotage qui est nécessaire pour exploiter au mieux les Michelin.”

“Nous connaissons un problème global en ce moment mais nous n’arrivons pas à en trouver l’origine. Nous savons que l’équipe officielle Honda a procédé à des modifications qui semblent leur permettre d’être dans une phase ascendante. À nous maintenant de trouver des réglages similaires pour être davantage compétitifs. Nous sommes revenus à la mise au point que nous avions ici lors des tests il y a deux semaines mais les difficultés sont toujours présentes. Je n’ai pas vraiment davantage de choses à ajouter, si ce n’est que dès que j’attaque pour réaliser un chrono rapide, c’est impossible.”

“Nous allons tenter d’analyser ce qui nous fait défaut cette nuit pour comprendre l’origine de nos problèmes car vous n’avez pas suffisamment de temps lors d’une séance pour travailler à tête reposée quand tous les éléments ne s’accordent pas entre eux. Nous allons maintenant devoir nous battre en Q1 avec l’espoir de terminer dans les deux premiers… Nous avons déjà affronté cet exercice avant. Attendons de voir ce qui se passera.”

, ,